Communiqué : Décision du tribunal administratif contre le licenciement des Molex

F. Imbert - MolexFrançoise IMBERT, députée de la 5ème circonscription de la Haute-Garonne, se félicite du jugement rendu par le tribunal administratif, cette semaine, en faveur des 23 salariés protégés de MOLEX.

En annulant l’autorisation de licenciement, accordée en mars 2010 par le gouvernement de François FILLON, les salariés vont pouvoir demander leur réintégration chez Molex ou le paiement des salaires qu’ils auraient dû percevoir depuis trois ans.

Cette décision reconnaissant les licenciements « abusifs » de l’entreprise Molex vient après le jugement de la Cour d’appel de Toulouse, début 2013, qui avait rejeté les licenciements pour raisons économiques de l’entreprise Molex Villemur et de sa maison-mère aux Etats-Unis.

Ces deux décisions sont une victoire et la reconnaissance du dur combat que les 300 ex-salariés de Molex Villemur  ont mené.