Bilan d’un an de travail à la Commission des Affaires Etrangères

F. Imbert - mission algérie - mars 2013 2

Françoise IMBERT, lors d’un déplacement en Algérie

Depuis toujours sujette à controverse, mais encore plus ces derniers temps, Elisabeth GUIGOU, présidente de la Commission des Affaires Etrangères a tenu à faire un point sur le travail effectué dans cette commission durant la 1ère session ordinaire depuis l’élection de François HOLLANDE.

Bilan que je me dois de relayer et qui, force est de constater, contredit l’ensemble des critiques.

D’octobre 2012 à juin 2013 la Commission s’est réunie à 82 reprises. Durant ces réunions, de nombreuses auditions ont été programmées. 25 concernaient des membres du Gouvernement, 9 des représentants d’exécutif de pays étrangers et 30 autres personnalités (Chercheurs, Ambassadeurs de France, Organisations internationales,…). De plus 33 accords internationaux ont été examinés, 2 propositions de résolutions européennes soumises et 33 déplacements à l’étranger pour assurer la continuité de la diplomatie française.

Un nombre de rendez-vous très importants donc s’ajoutant aux autres impératifs parlementaires (Questions d’actualités, travail dans différents groupe d’étude, de travail ou d’amitié).