Rentrée scolaire, rentrée solidaire

F. Imbert - rentreeCette rentrée scolaire est la 1ère entièrement préparée et assumée par le Gouvernement de Jean-Marc AYRAULT. Une rentrée qui donne la priorité à la jeunesse et à l’éducation nationale mettant notamment en avant les principales mesures votées par le Parlement dans le cadre de la loi de la refondation de l’école : la formation des enseignants, la priorité donnée à l’école primaire, ou encore la mise en œuvre d’une école inclusive pour la réussite scolaire de tous les enfants.

Dans l’Académie de Toulouse, environ 510 000 élèves font leur rentrée aujourd’hui, soit 5 000 élèves de plus que l’an dernier. Face à cette augmentation, Hélène BERNARD, la toute nouvelle rectrice de l’Académie de Toulouse annonce la création de 1500 postes d’enseignants.

Une rentrée solidaire

L’allocation de rentrée scolaire (ARS) a été versée mardi 20 août par les caisses d’allocations familiales. C’est une mesure de justice, de soutien au pouvoir d’achat en cette période de rentrée scolaire et c’est aussi un élément de réussite dans la bonne éducation des enfants. l’ARS, revalorisée de 1,2% cette année après une augmentation de 25% l’année dernière, traduit l’investissement sans précédent du Gouvernement en faveur des familles modestes. L’utilité de cette mesure et son augmentation continuelle depuis deux ans s’avère être indispensable  pour que chaque parent puisse équiper au mieux les enfants en vue d’une année scolaire riche et chargée. Au final près de 3 millions de foyers soit environ 5 millions d’enfants, bénéficient de cette mesure.

Une politique contre l’exclusion, une politique volontariste

Le 22 août dernier, le Premier Ministre Jean-Marc AYRAULT a annoncé ‘la fin de la précarité d’un grand nombre d’accompagnants’ dans l’Education Nationale. Cela  concerne les quelques 28 000 assistants d’éducation qui occupent la fonction, trop peu reconnue, mais ô combien importante, d’auxiliaire de vie scolaire (AVS). Véritable aide pour les élèves en situation de handicap, les AVS subissent depuis leur création une précarité incompréhensible. Jusqu’à présent une situation aberrante obligeait le Ministère de l’Education Nationale à se séparer des AVS après 6 ans de services. Cela appartient désormais au passé. Ces personnels verront ainsi leur situation professionnelle stabilisée et leur métier reconnu. Un CDI sera proposé aux AVS qui auront engagé une démarche de valorisation des acquis de l’expérience, et il leur permettra ainsi de valider un nouveau diplôme, en cours d’élaboration, relatif à l’accompagnement des personnes en situation de handicap. Cette décision marque une réelle volonté du Gouvernement de permettre à tous les enfants de pouvoir profiter d’une seule et même scolarité tout en favorisant l’échange entre élèves apportant une ouverture sur le monde qui nous entoure et sur plus de tolérance.

Réforme de rythmes scolaires, pour une meilleure réussite de nos élèves

Lors de cette rentrée, un certain nombre de communes ont fait le choix d’appliquer dès à présent les nouveaux rythmes scolaires. Un changement de rythme qui n’a pour seul but que d’améliorer la réussite de nos enfants tout en leur permettant de découvrir d’autres activités avec la mise en place d’Activités Pédagogiques Complémentaires (APC). Nous pouvons prendre exemple sur une commune de la 5ème circonscription, Bouloc. Maternelle et Primaire passent au nouveau rythme proposé. Une nouvelle adaptation qui permet aux élèves d’avoir des plages maximales de 3h de travail d’affilée tout en laissant place à des activités culturelles, artistiques ou sportives. Pour ces dernières, la commune de Bouloc se verra attribuée une aide par l’Etat de 50€ par élève. Une somme à laquelle il faudra ajouter 40€ (toujours par élève) au titre de dotation de solidarité rurale (DSR)*.Ainsi la commune travaille à l’élaboration d’un Projet Educatif de Territoire (PEDT) pour permettre à l’enfant de bénéficier d’un parcours éducatif cohérent et de qualité.

Et aussi…

Avec le 1er degré, les élèves des collèges et lycées effectuent également leur rentrée ce mardi 3 septembre. La 5ème circonscription compte 2 lycées et 10 collèges publics (voir carte). Et comme chaque année, le Département et la Région œuvrent pour plus de solidarité. L’opération, ‘dictionnaires gratuits’ pour tout nouvel entrant en 6ème est maintenue tout comme le prêt des manuels scolaires (appartenant aux établissements), et des mesures d’aides pour la restauration. Au lycée en plus d’aides sociales (restauration, achat de manuels scolaires) la région a débloqué 1 million d’€ pour l’aide au logement des apprentis pour ceux qui en ont besoin ou encore le retour d’Ordi’lib. Le dispositif permet aux élèves de s’équiper à un prix raisonnable (de 30 à 480€) selon les revenus de la famille.

C’est donc sur une dynamique nouvelle et une forte volonté de réussite de nos enfants que se profile cette rentrée scolaire. Une rentrée solidaire pour le succès de chacun.

*Des aides de 50€ par élève portées à 90€ pour les communes éligibles à la dotation de solidarité urbaine et de cohésion sociale (DSU) ou à la dotation de solidarité rurale (DSR) seront versées. Celles-ci recevront dans le courant du mois de septembre 2013 une notification du montant estimatif des aides au titre de l’année 2013-2014. Le premier versement sera effectué au mois d’octobre prochain. Le solde du fonds pour l’année 2013-2014 sera, quant à lui, versé au cours du 1er trimestre 2014.

Diapositive1cliquez sur la photo pour l’agrandir