Françoise IMBERT se félicite de la semaine de l’égalité professionnelle

photo femmesDans le cadre de la Délégation aux Droits des Femmes à l’Assemblée Nationale, Françoise IMBERT, se félicite de l’organisation par le Ministère des Droits des femmes pour l’organisation du 14 au 20 octobre derniers, de la première édition de la Semaine de l’égalité professionnelle. Cet événement a pour objectif de mettre en lumière les actions menées, au niveau national comme au niveau local, par l’Etat, les collectivités et les acteurs du monde du travail, pour l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes.

Cette initiative s’inscrit pleinement dans la priorité donnée par le gouvernement à la réduction des inégalités salariales, la lutte contre la précarité des femmes et l’accès des femmes à l’emploi. La méthode choisie pour y parvenir est la seule efficace : l’accompagnement des entreprises, le renforcement de leurs obligations et l’effectivité des sanctions prévues par la loi.

Depuis décembre 2012, 400 entreprises ont été mises en demeure de respecter leurs obligations et 4 d’entre elles ont été sanctionnées. Neuf régions « Territoires d’excellence » expérimentent des dispositifs innovants, pour la promotion de la mixité des métiers et le retour à l’emploi des femmes en congé parental notamment.

Le projet de loi sur l’égalité entre les femmes et les hommes amplifie encore ce mouvement. Les entreprises ne pourront plus soumissionner à un marché public si elles ne respectent pas leurs obligations en matière d’égalité professionnelle. L’accès des femmes à l’emploi et l’articulation entre leur vie professionnelle et leur vie personnelle seront facilités par la réforme du congé parental et la possibilité, à titre expérimental, de débloquer des sommes des comptes épargne-temps pour financer la garde d’enfants.

Trente ans après la loi Roudy, le gouvernement poursuit avec efficacité l’action qu’a toujours menée la gauche au service de l’égalité professionnelle.