Françoise IMBERT se félicite des nouveaux transferts au Panthéon

panthéonFrançois HOLLANDE vient d’annoncer le transfert au Panthéon des cendres de quatre grandes figures de la Résistance : Pierre BROSSOLETTE, Jean ZAY, Germaine TILLION et Geneviève de GAULLE-ANTHONIOZ.

Après Marie CURIE, deux femmes entrent au Panthéon…enfin ! Résistantes et déportées durant la seconde guerre mondiale, elles ont eu des vies, des carrières passionnantes qui méritent d’être connues et reconnues.

L’une, Germaine TILLION s’est battue contre la torture en Algérie et a été aussi une grande ethnologue, spécialiste des Aurès. Dans la circonscription, le collège d’Aussonne porte déjà son nom, donné au lendemain de sa mort en 2008, quelques jours avant son 101ème anniversaire.

L’autre, Geneviève de GAULLE-ANTHONIOZ fut, durant 40 ans, une militante contre la grande pauvreté  avec l’association ATD Quart Monde, dont elle a été la Présidente jusqu’en 1998. Elle avait été également nommée au Conseil économique et social en 1988. Elle a alors beaucoup œuvré pour l’aboutissement d’une grande loi, celle relative à la lutte contre les exclusions, votée en juillet 1998. Elue députée en 1997, j’ai eu l’occasion de la rencontrer et de travailler avec elle le projet de loi. Je lui dois un immense respect.

Le Panthéon peut être fier de recevoir deux femmes d’exception.