Des mesures fortes pour la jeunesse

cij2014Dans le cadre du 2ème Comité Interministériel de la Jeunesse (CIJ) du quinquennat,  le Premier ministre Jean-Marc AYRAULT a annoncé  l’introduction de la Clause d’impact jeunesse en 2014. Cette mesure demandée par le Forum Français de la Jeunesse, vise à évaluer systématiquement l’impact de chaque texte de lois sur les jeunes. Cette clause obligatoire constitue une avancée importante en tant qu’outil d’aide à la décision. De son côté, Valérie FOURNEYRON, Ministre chargée de la Jeunesse, a dressé un état d’avancement du plan « Priorité Jeunesse » et de ses 13 chantiers. La dynamique positive, fruit d’un travail collectif important, commence à produire des résultats : sur les 47 mesures annoncées l’année dernière et qui touchent à l’ensemble des champs constitutifs du parcours des jeunes (orientation, formation, emploi, logement, santé, accès aux loisirs, mobilité…), 60% sont mises en oeuvre ou proches de l’être et 40% sont en préparation.  Au niveau de la jeunesse et de son apprentissage du monde professionnel, nous pouvons également signaler la proposition de loi tendant au développement, à l’encadrement des stages et à l’amélioration du statut des stagiaires qui a été adoptée à l’Assemblée nationale. Elle poursuit un triple objectif : 1/ L’intégration des stages dans les cursus de formation ; 2/ L’encadrement des stages pour prévenir les abus 3/ L’amélioration de la qualité des stages dispensés grâce à un référent désigné dans les établissements et un tuteur dans les entreprises.