Elections municipales : Plus de femmes élues dans les conseils

maireSuite aux élections municipales et communautaires des 23 et 30 mars 2014, Françoise IMBERT, Députée de la Haute-Garonne, précise que grâce aux nouvelles contraintes paritaires instaurées par la loi du 17 mai 2013, on compte désormais 48,2% de femmes dans les conseils municipaux des communes de 1 000 habitants et plus. Toutes tailles de communes confondues, le pourcentage de femmes est passé de 35,0% en 2008 à 40,3% en 2014.
Dans les intercommunalités, la proportion de femmes a, elle aussi, augmenté et de façon spectaculaire, passant d’environ 25% à 43,7% aujourd’hui. Cette progression de presque vingt points sera encore à poursuivre pour atteindre une véritable parité dans les conseils communautaires.

De plus, Françoise IMBERT, se félicite que les droits des femmes et la parité soient consacrés au sein du nouveau gouvernement (8 femmes ministres pour 8 hommes, 7 secrétaires d’état femmes pour 7 hommes). applique pas. Dans ces communes, la proportion de femmes dans les conseils municipaux augmente péniblement de 2 à 3 points à chaque élection, passant de 30% en 2001, 32,2% en 2008, à 34,9% en 2014.
Autre réserve de taille : avec 83% d’hommes têtes de listes, la proportion de femmes  maire et de président-e d’intercommunalités ne va sans doute pas beaucoup évoluer par rapport aux 13,8% de femmes maires et 7,2% de présidentes d’EPCI actuellement.
Au-delà de l’avancée numérique de la présence des femmes dans les conseils municipaux et communautaires, des enjeux cruciaux vont se jouer dans les prochains jours. Au sein de ces conseils, combien de femmes seront élues première adjointe et première vice-présidente ? Les nouveaux maires et président-e-s oseront-ils être égalitaires et innovants dans l’attribution des délégations : aux femmes les finances et, aux hommes l’action sociale, par exemple ?