L’ouverture de l’Oncopole, symbole d’une politique de réhabilitation volontariste

oncopoleL’Institut universitaire du cancer (IUC) ONCOPOLE a ouvert le lundi 05/05/14 ses portes sur le site de l’ancienne usine AZF de Toulouse, grâce au soutien du gouvernement. Né d’un partenariat original entre le CHU de Toulouse et l’Institut Claudius Régaud, cet hôpital nouvelle génération dispense dès à présent des traitements de pointe aux patients atteints du cancer.

Louverture de l’ONCOPOLE est le résultat d’une politique de réhabilitation volontariste, au service de l’innovation et du progrès médical. Françoise IMBERT se réjouit de l’ouverture de cet institut. Ce nouvel hôpital de 306 lits, spécialisé dans la prise en charge des patients atteints du cancer, mobilise 1 000 professionnels de santé et 300 universitaires, chercheurs, ingénieurs et techniciens. Il s’étend sur 78 000 m², dont 44 000 m² d’espaces verts, au coeur d’un campus hospitalo-universitaire et d’un cluster industriel dédiés à la lutte contre le cancer sur le site de l’ancienne usine AZF de Toulouse, sinistré par une explosion le 21 septembre 2001.

 Le projet représente un investissement financier majeur, de l’ordre de 300 millions d’euros.Cette ouverture marque l’aboutissement d’un travail de plus de dix ans, associant des centaines de soignants, de chercheurs et d’ingénieurs, avec le soutien de l’Etat et des élus locaux. Elle a été rendue possible par l’impulsion décisive donnée l’année dernière par le gouvernement avec le déplacement sur site de Marisol TOURAINE et Geneviève FIORASO, pour recevoir les recommandations de la mission confiée aux professeurs André SYROTA et Thierry PHILIP et lancer le comité de suivi, chargé d’assurer la finalisation du projet. Se concrétise ainsi un projet de réhabilitation volontariste et ambitieux, qui fera progresser la recherche et assurera aux patients une prise en charge et des traitements de pointe en matière de cancérologie.