Rencontre avec des représentantes toulousaines du Collectif EUROMAIDAN France

IMG_3254Françoise IMBERT a rencontré récemment, des femmes toulousaines du Collectif AUROMAIDAN France. Collectif formé dès le début des évènements en Ukraine, elles représentent des Français dont certains sont d’origine ukrainienne, mais également des Ukrainiens, Polonais, Georgiens et Russes vivant en France.

Elles souhaitent prévenir toute action de force de la part de la Russie et le morcellement de leur pays. Elles réclament une application des sanctions économiques et politiques envers la Russie.

Lors de leur entretient avec Françoise IMBERT, elles ont souligné l’importance d’apporter une aide humanitaire à la Crimée et à l’Ukraine qui rencontrent des besoins importants d’aide médicale sur place, aussi que pour les blessés récemment accueillis sur le sol français.

A l’Assemblée Nationale, Laurent FABIUS a précisé cette semaine, l’action diplomatique française. La France a, en effet, été l’artisan de la rencontre entre le Président ukrainien Porochenko et le président russe Poutine. Cela a permis d’entamer ce que l’Europe souhaite, c’est-à-dire, la désescalade de cette situation, la recherche d’un cessez-le-feu notamment. L’Europe a engagé le dialogue sur la question du gaz entre les Ukrainiens, les Russes et le Commissaire Européen à l’Energie.

Enfin, des contacts directs existent entre la partie ukrainienne et la partie russe. La France et les pays européens essaient de faciliter ceux-ci et d’ouvrir des perspectives en matière électorale pour les élections qui devraient avoir lieu. L’état d’esprit privilégié est de poursuivre le dialogue tout en restant ferme dans le but de préserver la paix.