Fête de l’Amitié réussie pour Françoise IMBERT

17e fete de l-amitie  10 oct Lespinasse 2014  - Laurence DESMOULIN-0904Voilà 17 ans que la Députée Françoise IMBERT, marque traditionnellement la rentrée politique par une rencontre, joliment appelée ‘Fête de l’Amitié de la 5ème circonscription’. De nombreux sympathisants, militants, élus et amis se sont donné rendez-vous le 10 Octobre dernier dans la très belle salle du Canal des 2 Mers de Lespinasse. La Députée a par ailleurs tenu à saluer le Maire Bernard Sancé et toute son équipe pour le travail réalisé pour la bonne organisation de cette soirée conviviale. Lors de son allocution, Françoise Imbert était accompagnée sur scène par de nombreuses personnalités dont son suppléant, Michel Portes, les conseillers généraux Alain Julian, Véronique Volto, Patrick Jimena et Ghislaine Cabessut, ainsi que de la députée Monique Iborra venue en ‘amie et voisine bien fidèle’. Sur scène, Françoise Imbert n’a éludé aucune difficulté reconnaissant une ‘rentrée difficile parce que toujours marquée par une crise économique qui perdure, par une crise de confiance profonde et par l’attente de résultats concrets pour une grande partie de nos concitoyens’, rajoutant que ‘cette réalité nous heurte tous les jours avec ce chômage qui ne recule décidément pas, une croissance atone et une situation internationale particulièrement tendue’. Mais Françoise Imbert, avec l’appui de sa consoeur, l’affirme et rassure, ‘nous mettons beaucoup d’énergie pour que des lois élaborées soient empreintes de justice, d’égalité, de solidarité’ rappelant par là-même l’intensité exigeante du travail à l’Assemblée Nationale pour qui en doutait encore. ‘ Nous le faisons avec lucidité, et beaucoup de détermination.’ rappelle-t-elle.

Une élue de proximité

Face à une assistance toute attentive, Françoise Imbert a souligné une nouvelle fois sa fierté d’être considérée comme une élue de proximité. ‘Je reste persuadée que les lois ne doivent s’élaborer qu’avec une parfaite connaissance de la réalité du terrain.’ La soirée, avec pour thème l’Espagne, s’est ensuite prolongée autour d’un repas préparé par le traiteur Calbet rythmée aux sons de Paco Ruiz et ses danseuses sévillanes ainsi que de l’orchestre de Jean-Pierre Laurens.