50ans du Traité de l’Elysée

F.Imbert - 50ans du Traité de l'Elysée

Rendez-vous était donné le mardi 22 janvier dernier à 7h pour rejoindre l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle et s’envoler ensuite vers l’Allemagne et Berlin pour le 50ème anniversaire du Traité de l’Elysée. Comme de nombreux députés, Françoise Imbert, députée de la 5ème circonscription de la Haute-Garonne, était présente au départ pour participer à une journée historique. Une journée pour commémorer la signature du traité qui concluait le rapprochement entre le Général de Gaulle et le chancelier Adenauer, posant ainsi les fondations de l’amitié franco-allemande.

Un couple indispensable pour l’UE

Le Traité de l’Elysée a été un grand moment pour l’Allemagne tout comme cela a été un grand moment pour les relations franco-allemandes. En effet, cet accord mettait un terme à un siècle d’hostilité entre les deux pays, établissant une coopération bilatérale et étroite  dont l’objectif était de renforcer la paix et la prospérité en Europe. Le couple central de l’Union Européenne joue un rôle important dans les décisions et les solutions apportées face aux différences parfois rencontrées au sein des pays membres. ‘Ce couple est indispensable pour l’UE. Cette force que nous puisons du passé doit nous servir pour le présent mais aussi pour l’avenir. Quand la France et l’Allemagne travaillent ensemble, c’est toute l’Europe qui en bénéficie’ précise Françoise Imbert.

Un programme haut de gamme

Reçus au Bundestag, le Parlement allemand, les parlementaires français ont pu profiter d’un déjeuner de qualité où il a été facile de converser avec leurs homologues allemands. S’en sont suivi les allocutions de la Chancelière Angela Merkel et du Président François Hollande entre autres. L’assemblée a été ensuite accueillie par le Président Fédéral Allemand à la Philharmonique de Berlin avant un retour sur Paris le soir même. ‘Cette journée a été chargée de symboles et d’émotions. Elle a permis, par des moments officiels entrecoupés de moments conviviaux, de rassembler des Députés du Bundestag et de l’Assemblée Nationale tout comme des Députés Européens français. Nous avons pu échanger sur des questions communes à nos deux pays , la jeunesse, l’emploi, la coopération, la culture,…et nous avons décidé de nous retrouver lors de prochaines occasions pour des jumelages ou encore des échanges culturels pour consolider une Europe forte’ témoigne Françoise Imbert.