Françoise Imbert interroge Christiane Taubira sur la surpopulation carcérale et les conditions d’incarcération.

FI ANLe 24 Mars dernier, Françoise Imbert est intervenue en séance publique pour interroger Christiane Taubira, Ministre de la Justice et Garde des Sceaux sur la prise en charge par l’administration pénitentiaire des personnes privées de liberté. Malgré la loi relative à l’individualisation des peines et renforçant l’efficacité des sanctions pénales, entrée en application en octobre 2014 et la hausse du nombre d’aménagements de peine, la population carcérale ne cesse d’augmenter.

Un taux de surpopulation dans les maisons d’arrêt qui n’est pas sans conséquences : violences carcérales, conditions difficiles d’accès au travail et au parloir dans les maisons d’arrêt, radicalisation religieuse, conditions de travail dégradées des personnels.

Egalement, si les femmes en détention sont moins nombreuses que les hommes, peu d’établissements leur sont réservés. Condamnées, elles sont souvent transférées dans des établissements éloignés de leur famille et sont fréquemment changées d’établissement. De plus, cette surpopulation carcérale complique la prise en charge des personnes présentant des troubles mentaux ou de la personnalité et, parfois, contribue à augmenter ces troubles. Françoise Imbert a également pu évoquer les constructions nouvelles de prisons qui sont souvent éloignées de tout et sont mal desservies par les transports, excluant encore plus les détenus de leurs proches.

Pour répondre à ses interrogations, la Ministre a assuré de la construction à terme de près de 10 000 places supplémentaires ajoutant également que ‘nous réfléchissons à la façon de construire, à l’architecture pénitentiaire. Comment penser et situer les établissements, de façon à ce que les conditions de travail et d’incarcération soient plus propices à l’exécution efficace de la peine et à la préparation à la réinsertion? Précisant aussi une réflexion ‘sur l’organisation interne des établissements, la lumière, la distribution des espaces, le positionnement des cours de promenade et de nombreux autres éléments […] un travail qui commence à donner des résultats, puisque nous avons les idées de plus en plus claires sur la façon dont il faut construire les prisons.’

Vous pouvez regarder la question et la réponse en vidéo en cliquant sur ce lien : http://www.dailymotion.com/video/x2l9eeh_question-a-christiane-taubira-sur-la-politique-penale-24-mars-2015-reponse-de-la-ministre_news