Prime d’activité : Les précisions de la Ministre

3Le mercredi 6 mai 2015, Françoise IMBERT, Députée de la Haute-Garonne est intervenue dans l’hémicycle lors des questions au Gouvernement. Elle a questionné Marisol TOURAINE, ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes sur la future prime d’activité que souhaite mettre en place le Gouvernement. ‘Le Président de la République a annoncé la création d’une prime d’activité qui concernera 5,6 millions de Français dont plus d’un million de jeunes. Cette avancée majeure remplace, simplifie et améliore deux dispositifs existants, la prime pour l’emploi et le RSA activité’ a –t-elle indiquée dans son intervention. Une prime qui s’adressera aux jeunes dès 18 ans mais également à tous les actifs dont le salaire est proche du SMIC. ‘La prime d’activité s’élèvera à 132 euros par mois pour une personne seule soit 67 euros de plus que le RSA activité’ a-t-elle précisé. Françoise IMBERT a donc questionné la ministre pour savoir ‘comment le Gouvernement entend faire vivre cette avancée attendue par plus de cinq millions de travailleurs ?’.

Donner du pouvoir d’achat supplémentaire aux Français

Marisol TOURAINE a d’abord indiqué que la prime d’activité sera discutée à l’Assemblée ‘avant la fin de ce mois’. La Ministre a précisé que cette prime a pour but premier de donner plus de pouvoir d’achat ‘aux Français qui retrouvent une activité, parfois à temps partiel, ou qui prennent des heures de travail en plus et restent avec un travail précaire, en tout cas avec de petits revenus. Il s’agit aussi de donner du pouvoir d’achat supplémentaire aux Français ayant le sentiment qu’ils n’ont droit à rien car ils gagnent trop pour bénéficier des aides sociales mais pas assez pour bénéficier des baisses d’impôt à venir.’ Elle a par ailleurs confirmé les chiffres avancés par Françoise IMBERT, sur la base d’une augmentation de 67€ supplémentaires par mois pour un célibataire dont le revenu est compris entre 900 et 1200€ concluant que ‘la prime d’activité  s’adresse à tous ceux qui travaillent, indépendamment de leur âge et […] montre avec force la volonté du Gouvernement de s’adresser à celles et ceux qui travaillent quotidiennement, que leur emploi soit précaire ou à temps complet au SMIC.’

Vous pouvez visualiser avec ce lien mon intervention : http://www.dailymotion.com/video/x2ptk1i