Service civique universel : un succès grandissant

service_civique_OKLe Gouvernement, depuis 2012, poursuit une réelle politique volontariste en faveur de la jeunesse. Une politique que salue Françoise Imbert.

De nombreuses avancées ont été réalisées même si les efforts doivent encore être poursuivis pour atteindre l’engagement présidentiel, à savoir que les jeunes vivent mieux en 2017 qu’en 2012. Le service civique est l’un d’eux.

Il permet aux jeunes de moins de 25 ans de pouvoir faire l’expérience du vivre ensemble, de la citoyenneté et de l’intérêt général. Les objectifs initiaux ont été plus qu’atteints. En effet, mi-mai 2015, 23 000 services civiques avaient déjà été attribués soit un tiers de l’objectif ambitieux fixé par le Président de la République pour cette année. Cela a été possible grâce à l’augmentation de l’offre de service civique permis par les différentes politiques menées depuis 2012. Cette augmentation va aller en s’amplifiant : la ministre de l’écologie, du développement durable et de l’énergie et le ministre de la ville, de la jeunesse et des sports ont ainsi annoncé la création de 15 000 nouvelles missions de service civique dans le domaine de l’environnement sur 2 ans, dont 5 000 en 2015. Le ministère de la culture et de la communication et celui de l’intérieur ont également annoncé la création de missions de service civique.

Cependant, les efforts devaient être poursuivis. Ainsi, devons-nous, par exemple, poursuivre la mobilisation des différents ministères et celle de l’ensemble des collectivités territoriales au niveau local, renforcer la participation des grands réseaux associatifs agréés et étendre la possibilité de recours au service civique à l’ensemble du monde associatif. Les moyens humains et financiers des agences doivent également être sécurisés. Ce travail a déjà commencé. Mais, si les fonds versés aux agences ont augmenté, il faudra néanmoins diversifier les sources de financement en ayant, par exemple, recours aux fonds européens mobilisés dans le cadre de l’initiative pour l’emploi des jeunes.

Un objectif ambitieux mais fondamental pour un meilleur vivre ensemble qui va crescendo.