Toulouse aura le TGV

fi_tgvLe gouvernement a validé la réalisation des lignes à grande vitesse (LGV) Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax, dans le cadre du Grand projet ferroviaire du Sud-Ouest (GPSO), a annoncé le samedi 26 septembre dernier le ministre des Transports, Alain Vidalies.

Malgré un avis défavorable de la commission d’enquête publique sur les projets de lignes à grande vitesse Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax vers l’Espagne, sur la déclaration d’utilité publique de ces projets ferroviaires, le ministre des Transports précise que les arguments « en matière d’aménagement du territoire pour tout l’Arc atlantique, qui est en retard sur le développement de la grande vitesse par rapport à l’Arc méditerranéen» ont pesé dans la décision du gouvernement. Le coût est estimé à 8,3 milliards d’euros. Un choix salué par Françoise Imbert, Députée qui avait questionné le Gouvernement sur cette question en décembre 2014* (photo). A cette époque, il avait réaffirmé sa volonté de voir le TGV arriver sur Toulouse. L’arrivée du TGV sur l’agglomération toulousaine participe également au développement de la grande vitesse du côté espagnol et bénéficie du soutien de l’Europe mais elle doit permettre aussi le développement économique et de l’emploi dans notre région. Ce projet, qui mettra notamment Toulouse à 3 heures 10 de Paris, devrait voir le jour en 2024.

*Nous vous proposons de visionner la vidéo de décembre 2014 en cliquant sur le lien suivant ICI