Serge Laborderie, citoyen européen de l’année

IMG_2902Sur Toulouse et sa région, pour peu que l’on s’intéresse à la cohésion européenne et son évolution son nom n’est pas inconnu. Serge Laborderie, domicilié à Saint-Alban a été décoré le mercredi 30 septembre dernier du ‘Prix du citoyen européen’ de l’année 2015. Une récompense amplement mérité pour le Président du Réseau de l’Ecole de l’Europe qui organise plusieurs réunions par an en Midi-Pyrénées. Militant pour une émergence d’une authentique citoyenneté européenne, il sensibilise et diffuse auprès du grand public, des informations générales sur l’UE. Infatigable amoureux de la cause européenne, il organise cette année, avec l’aide de plusieurs bénévoles, la 24ème session de ce réseau. Des réunions-débats toujours avec des intervenants de qualité comme des députés européens, des ambassadeurs et des hauts fonctionnaires issus de divers pays de l’UE. C’est d’ailleurs sur proposition d’un de ceux-ci, Eric Andrieu, député européen, que Serge Laborderie reçoit ce prix symbolique au regard des actions qu’il mène sans relâche depuis des années. Le Réseau a également organisé un colloque sur ‘Quelle éducation pour quelle citoyenneté demain en Europe ?’ dans de nombreux pays d’Europe depuis 2010 (Belgique, France, Italie, Roumanie et Pologne). L’Ecole de l’Europe fait d’ailleurs des émules puisqu’elle s’est développée dans des pays comme l’Italie, la Pologne, la Roumanie ou encore l’Espagne.

Françoise Imbert, députée de la 5ème circonscription de Haute-Garonne, cœur du Réseau de l’Ecole de l’Europe, était présente à cette remise de récompense afin de saluer le travail et la sincérité d’un homme entièrement dévoué au bien-être et au vivre ensemble des peuples européens.

Parmi les autres lauréats nous pouvons noter l’association ‘Innovaction’ qui mène des actions auprès des jeunes, d’Antoine Deltour qui a notamment révélé l’évasion fiscale de plusieurs centaines d’entreprises et de particuliers et d’Yves Robert, ancien diplomate.