LGV : Accord pour les travaux dans le nord toulousain

DSC_0802L’information a été confirmée début Janvier par le Préfet lui-même. En effet, Pascal Mailhos, Préfet de la nouvelle Région Languedoc-Roussillon/Midi-Pyrénées, a signé la déclaration d’utilité publique (DUP) permettant ainsi la réalisation des aménagements ferroviaires au nord de Toulouse (AFNT). Ces aménagements interviennent dans le Grand Projet Ferroviaire du Sud-Ouest (GPSO) qui doit permettre à Toulouse de relier Paris en 3h10 environ et Bordeaux en un peu plus d’une heure.

Cette décision préfectorale doit maintenant être suivie d’une déclaration d’utilité publique attendue avant Juin 2016 après avis du Conseil d’Etat.

Ces aménagements, d’un montant estimés à 566 millions d’euros, doivent permettre de relier Castelnau-d’Estrètefonds à la gare Matabiau en 20 minutes environ. Les travaux porteront sur 19km de long et devront permettre de plus que doubler la fréquentation, passant de 6 000 voyageurs par jour actuellement à 15 000 à 20 000 à l’horizon 2 024. Le nombre de trains devrait également être doublé.

Françoise Imbert se félicite de cette signature d’utilité publique qui permet ainsi au nord-ouest toulousain de continuer son développement sans être oublié des modes de transports en commun visant ainsi à diminuer à la fois la densité de véhicules et de participer à la réduction de Co2.

Photo : Françoise Imbert présente à Castelnau d’Estrètefonds en 2013 lors de l’inauguration d’aménagements conçus sur la gare et son parking