La Députée Françoise Imbert favorable à une halte ferroviaire à Lespinasse

15 novembre manif Lespinasse halte Lespinasse 2014  - Laurence DESMOULIN-1754Si la signature de la Déclaration d’Utilité Publique signée par Alain Vidaliès, Secrétaire d’Etat aux Transports, confirme la future arrivée de la LGV sur Toulouse, toutes les interrogations et inquiétudes ne sont pas levées notamment sur la commune de Lespinasse. Le projet de la LGV favorise également la modernisation des lignes ferroviaires du nord toulousain avec notamment la création d’un ‘RER’ reliant Castelnau d’Estrètefonds à Toulouse. Lespinasse se trouve être la seule ville du parcours à ne pas être desservie par une halte ferroviaire. Pourtant les arguments plaidant en sa faveur ne manquent pas !

En effet, Lespinasse accueille déjà la gare de triage. Elle est l’unique lieu stratégique, pour le nord-toulousain, située sur un axe est-ouest, qui contribuera à la mise en place d’un maillage vers le Boulevard Urbain Nord, le tramway, le futur Parc des expositions et l’aéroport. Elle serait également une future gare «nœud ». L’argument écologique prend également toute son importance. La halte ferroviaire mettrait les Lespinassois à la portée de la métropole toulousaine en seulement 15 minutes, avec un accès aux lignes de métro A et B. A ce jour, il en faut 50, en voiture, pour se rendre à la station de métro «La vache» (encore loin du centre-ville). De nombreux administrés utilisent donc leur véhicule personnel pour se rendre soit directement sur leur lieu de travail ou à cette station de métro. Cette pratique se traduit par un flot de véhicules importants sur la RD 820 déjà saturée (16 000 voitures par jour).

Déterminée à voir ce projet aboutir, Françoise Imbert apporte son soutien à la commune de Lespinasse. Elle le fait d’ailleurs une nouvelle fois savoir, par l’intermédiaire de Bernard Sancé, maire de Lespinasse, lors de la réunion publique du 9 Juin dernier. Un courrier à destination de Carole Delga, Présidente de la Région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées a été envoyé pour l’alerter sur la nécessité de la création de cette halte. Françoise Imbert a également pu s’entretenir avec Pascal Mailhos, Préfet de Région, le 3 Juin dernier lors de l’inauguration d’une Mas pour personnes autistes sur la commune de Saint-Alban.