18 Novembre : Journée européenne pour la protection des enfants contre l’exploitation et les abus sexuels

endchildsexabuseday-300x250frL’exploitation et les abus sexuels des enfants est un sujet difficile à évoquer pour nombre de personnes. La Campagne UN sur CINQ du Conseil de l’Europe contre la violence sexuelle à l’égard des enfants a révélé que beaucoup d’enfants en sont touchés, beaucoup risquent d’en être victimes, et que protéger nos enfants est un impératif urgent. Une Journée européenne annuelle destinée à poursuivre les efforts de sensibilisation et encourager les actions d’information dans les 47 Etats membres a été lancée l’année dernière. Cette Journée d’action concertée a lieu le 18 novembre. Elle fête son second anniversaire aujourd’hui.

L’exploitation et les abus sexuels des enfants demeurent une réalité tragique dans l’ensemble de nos sociétés. Ces graves violations des droits de l’enfant ont des conséquences durables sur les victimes et le préjudice subi dure souvent toute une vie. Françoise IMBERT, membre de la section française de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie, représentant le Parlement Français au Conseil de l’Europe, très attachée à ces problématiques, participe naturellement à la diffusion et à la médiatisation de cette journée d’information.

Un besoin d’information nécessaire car selon les estimations établies par des recherches récentes, dans 70 à 85 % des cas, l’auteur de ces actes est une personne que connaît l’enfant. Dans 90 % des cas, les abus sexuels ne sont pas signalés à la police. Afin de prévenir ces infractions, de poursuivre leurs auteurs et de protéger les victimes, le Conseil de l’Europe et ses États membres doivent veiller à ce que les parents, les éducateurs, les ONG et les décideurs ne ferment pas les yeux sur ce problème, mais le mettent en lumière, réfléchissent aux moyens d’y remédier et prennent des mesures concrètes en ce sens.

La Journée européenne pour la protection des enfants contre l’exploitation et les abus sexuels s’ajoute à l’action déjà entreprise par le Conseil de l’Europe et ses États membres dans le cadre de la Campagne UN sur CINQ contre les violences sexuelles à l’égard des enfants, qui prendra fin en novembre 2015.

La Campagne UN sur CINQ poursuivait un double objectif : obtenir de nouvelles ratifications de la Convention de Lanzarote, renforcer sa mise en œuvre et donner aux enfants, à leurs familles et à ceux qui prennent soin d’eux, ainsi qu’à la société tout entière, les connaissances et les outils nécessaires pour prévenir et signaler les violences sexuelles à l’encontre des enfants. Les activités de la Journée européenne permettront de préserver l’élan ainsi créé.

Le site internet du Conseil de l’Europe sur les droits des enfants est consultable à cette adresse : https://www.coe.int/fr/web/children