Handicap et Travail, des mesures concrètes et des améliorations attendues

dsc_1897Les représentants des principales associations de défense des droits des personnes en situation de handicap ont été reçus le 30 novembre dernier par Myriam EL KHOMRI, Ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social, et Ségolène NEUVILLE, secrétaire d’Etat auprès de la ministre des Affaires sociales et de la Santé, chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l’exclusion.

L’occasion pour les deux Ministres de dresser un bilan de l’action gouvernementale en faveur de l’accès à l’emploi des personnes en situation de handicap.

Malgré un taux de chômage des travailleurs handicapés encore trop important (21%), ce chiffre doit être mis en perspective avec deux informations :

-le nombre de travailleurs handicapés a augmenté, passant de 878 000 en 2013 à 927 000 aujourd’hui,

-le nombre de personnes reconnues travailleurs handicapés a lui aussi connu une hausse de 700 000 entre 2011 et 2015, permettant une meilleure prise en compte des situations.

Par ailleurs, leur taux d’emploi s’est amélioré de façon continue, jusqu’à représenter 5,17% (en 2015) dans la fonction publique et 3,3% dans le secteur privé.

L’accès à l’emploi des travailleurs handicapés doit continuer à progresser. De manière plus générale l’intégration dans la société des personnes en situation de handicap doit se poursuivre et s’amplifier. Françoise IMBERT, qui a notamment pu accueillir la Ministre Ségolène NEUVILLE sur les communes de Saint-Alban et Gratentour en Juin 2016, reste très mobilisée sur ce sujet.

Les ministres ont tenu à rappeler les grandes priorités politiques en matière d’accès et de maintien dans l’emploi des personnes handicapées en matière de formation, d’accompagnement et de maintien dans l’emploi mais également dans l’obligation d’emploi et les mesures d’intégration à l’emploi.

De plus les ministres et les associations ont convenu lors de leur rencontre de travailler ensemble sur d’autres sujets comme la création d’une charte de promotion de l’emploi accompagné, l’amélioration de l’information sur l’offre de formation continue, alors que le plan 500 000 formations en facilite et en étend l’accès aux publics prioritaires ou encore la production d’un bilan, un an après, de la mise en oeuvre de la feuille de route issue de la table ronde du 4 février 2016 portant sur la dynamisation de la négociation collective sur le handicap.

Vous pouvez prendre connaissance du communiqué commun de Myriam EL KHOMRI et Ségolène NEUVILLE en cliquant ici : cp-myriam-el-khomri-segolene-neuville-rencontre-entre-les-ministres-et-les-acteurs-associatifs-du-handicap