Gel dans les vignobles, les services de l’Etat mobilisés

vignobleLa fin du mois d’avril a été marquée par un épisode de gel qui a provoqué des dégâts importants dans les vignobles du frontonnais. Sensible aux difficultés auxquelles doivent faire face les nombreux domaines de ce vignoble, la Députée Françoise Imbert souhaite relayer des informations du ministère de l’agriculture.

Les récoltes viticoles étant assurables et ne relèvant pas du régime des calamités agricoles, ce dernier pourra néanmoins être activé, le cas échéant, pour les pertes de fonds, si les dommages impactent la récolte 2018.

Stéphane Le Foll, Ministre de l’agriculture, a demandé aux Préfets de tout mettre en place pour que les exploitants concernés puissent : avoir un accès au chômage partiel pour leurs éventuels salariés ; solliciter un dégrèvement de la taxe sur le foncier non bâti pour les parcelles touchées par la grêle. Sur ce point, les Maires pourront également formuler au nom de l’ensemble des contribuables concernés de leur commune une demande collective auprès des services fiscaux et solliciter auprès des caisses de la MSA un report du paiement des cotisations sociales.

Le ministre de l’agriculture demande également aux établissements financiers de prendre en compte cette situation exceptionnelle et de proposer aux viticulteurs sinistrés les solutions leur permettant de passer ce cap difficile. Le ministre a également souligné l’importance pour les agriculteurs d’assurer leurs cultures, en rappelant que le « contrat socle » lancé fin 2015 bénéficiait d’un taux de subvention de 65 % de la prime payée.

Françoise Imbert a demandé au Préfet de la Haute-Garonne comment il comptait faire appliquer toutes les recommandations du ministère de l’agriculture