Communiqué : Hommage à Stéphane HESSEL et Françoise SELIGMANN

F. Imbert et S. HesselAvec Stéphane HESSEL, la France perd un homme qui a dédié toute sa vie à la fraternité entre les hommes et entre les peuples. Résistant, il a connu la torture et les camps de concentration durant la seconde guerre mondiale. J’ai eu la chance de le rencontrer en 2011 à l’Assemblée Nationale (photo), lors d’un débat  tenu quelques temps après l’immense succès de son livre ‘Indignez-vous’. ‘L’indignation doit être une stimulation’ disait cet européen convaincu.

Une autre grande résistante, Françoise SELIGMANN, vient de disparaitre. Longtemps collaboratrice de François MITERRAND, elle a été également Sénatrice. Présidente d’honneur de la Ligue Française pour la Défense des Droits de l’Homme et du Citoyen, elle est à l’origine du prix Séligmann contre le racisme. La Fondation Séligmann, créée en 2004, oeuvre aujourd’hui pour la tolérance et la fraternité entre citoyens français et étrangers dans notre pays.

Françoise SELIGMANN, Stéphane HESSEL : deux humanistes, deux défenseurs des Droits de l’Homme, un homme et une femme qui nous ont montré le chemin de la révolte contre l’injustice.