Journée de la Femme : Le 8 mars, c’est tous les jours !

Avec Lysiane MAUREL (maire d'AUSSONNE) et Véronique VOLTO (Conseillère Générale du canton de Grenade) lors d'une réunion sur la journée de la Femme en 2012

Avec Lysiane MAUREL (maire d’AUSSONNE) et Véronique VOLTO (Conseillère Générale du canton de Grenade) lors d’une réunion sur la journée de la Femme en 2012

Comme chaque année, le 8 mars est un jour dédié à la femme. Un jour qui permet de mettre en avant les inégalités encore existantes entre les hommes et les femmes ou encore les violences que celles-ci subissent.  Pour la première journée internationale de la femme sous la présidence de François Hollande, Najat Vallaud-Belkacem, Ministre des droits des femmes lance l’opération ‘le 8 mars c’est toute l’année !’.  Comme un symbole en guise de rappel que l’égalité et le respect des femmes se doit d’être permanent. Mais de nos jours de nombreuses disparités subsistent et résistent. Ainsi, la situation des femmes s’est très nettement dégradée en matière de pauvreté. Un rapport du Conseil économique et social démontre que 55% des femmes ont un niveau de vie inférieur au seuil de pauvreté. Le pourcentage monte à 70% en tant que travailleurs pauvres. Un chiffre validé par la Ministre qui confirme que 80% des salariés à temps partiel sont des femmes.  La situation de pauvreté s’aggrave naturellement dans les cas de famille monoparentale. Une précarité certaine qui est loin d’être révolue. Mais au-delà de l’aspect professionnel, se pose la question de l’image de la femme. L’association ‘Ni putes ni soumises’ pointe du doigt la pression que subissent certaines femmes dans des zones sensibles en France mais également partout dans le monde, notamment en ce qui concerne le port de la jupe. C’est d’ailleurs à ce titre que cette association appelle toutes les femmes à s’habiller avec une jupe ce vendredi 8 mars avec comme slogan ‘En jupe et pas soumises’.

Une journée pour pointer ces manques, ces retards à combler est indispensable ; mais elle ne servirait à rien sans application durant les 364 autres jours de l’année. Alors oui, le 8 mars, ce doit être tous les jours ! Très attaché à ses valeurs, la députée de la Haute-Garonne, Françoise Imbert met en avant que ‘le changement, c’est pour la première fois un Ministre des Droits des Femmes ; c’est la parité au gouvernement mais c’est aussi la volonté affichée de François Hollande de faire avancer la cause des ‘Femmes’’.

Sites à consulter :

http://femmes.gouv.fr/

http://www.robert-schuman.eu/doc/questions_europe/qe-268-fr.pdf