Mon portrait

photo FI ANFrançoise Imbert est née le 16 septembre 1947 à Verdun-sur-Garonne (Tarn-et-Garonne). Elle est mariée.

Après des études au lycée Ozenne de Toulouse où elle obtient un Brevet Supérieur d’Etudes Commerciales elle débute sa vie professionnelle au secrétariat particulier d’Alex RAYMOND dans ses divers mandats électoraux : Maire de Colomiers, Député, Conseiller Général et Président du Conseil Régional de Midi-Pyrénées. Elle exerce le poste de Chef de Cabinet du Maire de Colomiers et est également Assistante Parlementaire.

Adhérente au Parti Socialiste en 1966, elle choisit, à l’issue des grèves de 1995, de s’investir elle-même dans la vie publique. Elle est désignée pour représenter le Parti socialiste aux élections législatives de 1997 dans la 5ème circonscription de la Haute-Garonne, vaste circonscription qui comprend 5 quartiers toulousains, les cantons Toulouse 13, Toulouse 14, Cadours, Fronton et Grenade. Elle est élue le 1er juin 1997 puis réélue en 2002, 2007 et 2012. Sa réélection en 2012 revêt un caractère particulier puisqu’elle coïncide avec les nouveaux découpages imposés. Ainsi la nouvelle 5ème circonscription est constituée des cantons de Grenade, Fronton, Villemur et les communes du Canton XIV (hors quartiers toulousains).

Son mandat actuel

Pour la législature actuelle, Françoise Imbert est membre de la commission des affaires étrangères. De plus, elle est également membre de la section française de l’Assemblée parlementaire de la francophonie et vice-présidente des groupes d’amitié France-Grèce et France-Macédoine, ainsi que membres des groupes d’amitié France-Niger, France-Madagascar et France-Norvège. Ces groupes d’amitié permettent un échange régulier entre les différentes assemblées parlementaires de ces pays créant ainsi des liens et des ponts culturels indispensables. Françoise IMBERT est par ailleurs membre de la Mission d’Information sur l’Algérie ainsi que de la Mission d’Information Arctique/Antarctique.

Elle participe également à de nombreux groupe d’études ou amicales parlementaires : ‘Langues régionales’, ‘Pénibilité du travail, la santé au travail et les maladies professionnelles’, ‘Prisons en conditions carcérales’, ‘La Ruralité’, ‘La Santé à l’école’, ‘Le Tourisme’, ‘Les Voies navigables et transports multimodaux/canaux’, membre de l’Amicale Parlementaire du Rugby, membre de l’Amicale Parlementaire de l’Apiculture, membre de l’Association Nationale des Elus du Vin, membre du Groupe d’Etudes Club Fruits, Légumes et Société, membre du Groupe d’Etudes Dépendance des personnes âgées Alzheimer, membre du Groupe d’Etudes Viticoles, membre du Groupe d’Etudes sur la filière du Chocolat, membre du Groupe d’Etudes sur la Laïcité, membre du Groupe d’Etudes sur l’Autisme, Groupe d’Etude sur la filière brassicole et membre de l’Association Nationale des Elus de la Montagne.

Françoise IMBERT est également membre de la Commission spéciale pour l’examen de la proposition de loi renforçant la lutte contre le système prostitutionnel ainsi que de l’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE), au titre de parlementaire de référence de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie au sein du groupe de travail luttant contre les violences faites aux femmes.

place hémicycle